De quoi s’agit-il ?

pyrogravure-presentation

La pyrogravure est une technique artistique consistant à graver un matériau à l’aide d’une pointe en métal chauffée à très haute température. Elle peut également être réalisée à l’aide d’une machine de gravure au laser.

On peut réaliser une multitudes de motifs et de traces : écriture, effet plumage, écailles, calligraphie, ombrage, estompage… Tout se fait selon la pression exercée ainsi que la nature des pointes (boule, biseauté, carrée, etc.). L’imagination est sans doute la seule limite de la pyrogravure. Contrairement au dessin, les erreurs sont rarement permises. Une fois que la trace est faite, on ne peut pas revenir en arrière, car la matière est brûlée. Cependant, l’avantage de cette technique réside dans sa durabilité ; les pyrogravures résistent dans le temps, elles ne peuvent pas s’effacer.

Il existe différents types de pyrograveurs, avec des modèles adaptés aux plus jeunes ainsi qu’aux pratiquants occasionnels, et des modèles professionnels offrant une large richesse de travail.

La pyrogravure était beaucoup pratiquée en France dans les années 70/80, notamment dans les loisirs créatifs et les ateliers dits thérapeutiques auprès de publics en difficulté (polyhandicap, maison de retraite, etc.). Elle a ensuite été oubliée, puis revient doucement sur le devant de la scène depuis 2010. En Amérique du Nord et en Russie, cet art a toujours su se maintenir à flot à travers ces dernières décennies.

La pyrogravure se pratique beaucoup sur du bois, mais on peut l’utiliser sur du cuir, de la cire, voire même certains plastiques (attention cependant à l’impact environnemental). Le stylet étant chauffé à plusieurs centaines de degrés, il présente des risques qu’il ne faut pas négliger : Bien se protéger, et avoir une bonne ventilation dans la pièce.

 

pyrogravure-atelier

Pourquoi avoir choisi la pyrogravure ?

J’aime la notion de trace, qu’il s’agisse de dessin ou d’écriture. Elle me renvoie l’idée de permanence dans l’intention. Et le bois est une matière que j’adore. La pyrogravure nécessite une concentration et une minutie qui me nourrissent dans mon action créative. Les objets pyrogravés sont durables, nous pouvons les conserver toute la vie très facilement. Je trouve que ce type d’objets nous encourage à consommer plus éthiquement, tout en conservant notre goût pour l’originalité, très présent dans la culture française, et dans beaucoup d’autres, également. On peut tout créer, tout représenter avec la pyrogravure, c’est une technique formidable ! Et puis, ça sent bon le bois quand on pyrograve 🙂 D’agréables souvenirs de feu de cheminée reviennent à chaque fois que je crée une nouvelle pièce.

Je crée toujours dans un esprit de paix et de gratitude envers la vie et ce qu’elle me présente. J’ai fait le choix de travailler au stylet car j’ai besoin de tout faire moi-même, plutôt que de confier le travail à une machine sans âme. C’est pour cela que la quasi totalité de mes créations sont uniques, je ne sais jamais vraiment ce qui va sortir de ma tête et mes doigts lorsque je commence une gravure. Je pense que ma clientèle est aussi sensible à ce « 100% fait-main », rien n’arrive par hasard dans ce domaine.

Pour voir mes créations, je vous invite à vous rendre dans la galerie, ainsi que la boutique !